Comment écrire sur un gâteau ?

Dernière mise à jour: 02.12.22

 

Pour un anniversaire surprise ou un événement tout aussi important, la présentation du gâteau compte plus que tout. Vous ferez à coup sûr mauvaise impression auprès de vos invités si le petit message emblématique bavait par exemple sur les côtés. Voici alors comment éviter ce genre de situation et passer pour un expert dans le domaine devant vos proches.

 

Se doter des meilleures armes 

Les pros ont recours à la poche à douille pour inscrire des messages d’amour sur les pâtisseries. Afin de ne pas occasionner trop de déchets, nous vous orientons sur les modèles réutilisables. Vous en croisez en silicone la plupart du temps. Il en existe aussi de jetables pour les fois où vous vous retrouvez à court chez De Buyer, Mastrad, ou encore Westmark. Les seringues spéciales ou les flacons souples allègent le travail des débutants en la matière et aident également à gagner en précisions sur de petites surfaces. Le tout est de trouver la meilleure façon de procéder parmi des références de 6 euros à 75 euros environ s’il s’agit d’un matériel sophistiqué.

Mais il existe bien d’autres manières lorsqu’on ne dispose pas des moyens nécessaires. Quand vous n’avez pas de poche, vous en fabriquez. Vous prenez un triangle d’emballage alimentaire, en plastique de préférence, à la base assez large que vous roulez en cône. Attention, veillez à bien le nettoyer avant. Si vous avez du papier sulfurisé dans vos placards, ça fera l’affaire pour une utilisation seulement. Versez-y de suite la pâte, la ganache ou le glaçage que vous avez prévu. 

Tassez bien jusqu’au fond. Assurez-vous de bien enrouler l’autre bout, pour éviter de vous en mettre partout. Ça vous fera une poignée pour tenir la poche fermement. Il ne vous reste plus qu’à couper 1 à 1.5 cm à l’autre extrémité. Sinon vous pouvez aussi remplir une bouteille de ketchup, de moutarde, que vous aurez récurée à l’avance. Pour éliminer l’odeur, rincez avec de l’eau contenant quelques gouttes de jus de citron.

Comment s’y prendre comme un pro ?

Dans le but de faire les choses proprement, mettez d’abord tout sur papier. Vous reproduisez exactement les mêmes dimensions que votre cake ou gâteau, peu importe la forme. Et là vous rajoutez le message et toutes les décorations que vous comptez y planter (fleurs, étoiles, rubans et autres). Et une fois que vous obtenez le rendu désiré, il ne vous reste plus qu’à suivre et tout refaire sur votre véritable œuvre.

Saisissez la poche munie de douille d’une main et gardez l’autre tout près de l’ouverture pour en contrôler le débit. N’oubliez pas de l’entreposer au frais afin de favoriser une texture bien crémeuse et non fluide sauf pour le chocolat. Une demi-heure suffit pour ça. Allez très doucement en composant les messages le plus délicatement possible. La plupart du temps, tout ce que vous avez à faire, c’est appuyer pour faire sortir le glaçage et former les lettres ou les chiffres. Si vous n’êtes pas sûr, commencez sur du papier alu, une plaque ou une planche en verre en raclant à chaque fois et vous ne perdrez pas une goutte de votre ganache. Avec une ouverture moins grande, vos écrits seront plus précis.

Sinon, d’autres préfèrent glacer le gâteau et y graver les mots par-dessus pour se faciliter le travail. Si vous débutez, optez pour cette alternative. Une pique à brochette permet d’inscrire aisément votre message. Si vos doigts glissent, vous couvrez d’un peu de glaçage à l’aide d’une cuillère ou une spatule et repartez de plus belle.

 

Le bon
Le mauvais
Conclusion
Prix

 

Comment s’y retrouver parmi les différents glaçages ?

La réussite de vos gâteaux dépend aussi de la nature de votre glaçage. Et de glaçage, il en existe une tonne. La plupart du temps, il est composé de chocolat et de crème liquide. Mélangez-les dans un bol et réchauffez le tout au micro-ondes ou au bain-marie. Dans l’appareil, programmez 20 secondes à température ambiante afin que le chocolat fonde correctement. Une fois sorti de là, touillez bien à l’aide d’une cuillère. Laissez le tout prendre un peu l’air jusqu’à ce que la température descende et garnissez-en la poche dédiée.

Si vous voulez que ça brille, vous rajoutez quelques feuilles de gélatine que vous aurez préalablement trempées dans un bol d’eau et essorées. Si vous n’avez pas de chocolat pâtissier ou en barre chez vous, sachez que du cacao en poudre le remplace aisément. N’oubliez cependant pas d’ajouter un peu de sucre et de l’eau en infime quantité afin d’obtenir un mélange plus ou moins fluide.  

Dans l’univers de la gastronomie, on rencontre aussi le glaçage à base de sucre. Là vous battez des blancs, vous y additionnez en pluie le sucre glace, suivi d’un peu de jus de citron. Vous fouettez énergiquement, et voilà. Ne perdez pas une seule seconde, car ça a tendance à durcir en refroidissant.

Quoi qu’il en soit, prêtez bien attention à la consistance. S’il est trop épais, il collera à coup sûr. Par contre s’il est trop fluide, il ne tiendra pas une seule seconde. Donc, essayez de trouver le juste milieu. Pour le chocolat, la température importe beaucoup. S’il refroidit, vous n’arriverez à rien. S’il est trop chaud, vous risquez de vous brûler et de gâcher toute la pâtisserie.

Pour décorer des cupcakes, on prépare plutôt une crème au beurre. Passez 200 g de beurre au micro-ondes quelques secondes et pas trop chaud. Une fois que vous pouvez pétrir avec vos doigts, vous y versez 400 g de sucre glace. Fouettez sans vous arrêter et arrosez de quelques gouttes de jus de citron, de colorants, ou d’autres parfums. Rangez quelques minutes dans le réfrigérateur et vous voilà avec votre glaçage tout prêt.

Si votre mélange est trop fluide, faites-le épaissir avec du sucre glace ou du chocolat. Et vice versa, s’il accroche trop, rajoutez de la crème liquide, ou du jus de citron. Et si vous ne terminez pas votre glaçage de suite, vous le transférez dans un récipient que vous couvrez à l’aide de film alimentaire et vous le stockez au frais. Ne dépassez pas 48 heures, car au-delà, il vous faudra le mettre à la poubelle.

 

 

Laisser un commentaire

0 COMMENTAIRES