Les techniques pour utiliser en toute sécurité une cocotte-minute

Dernière mise à jour: 02.12.22

 

L’autocuiseur ou la cocotte-minute est un équipement pratique dans la cuisine. Il permet de réaliser différentes préparations en un rien de temps. Cependant, cet ustensile nécessite beaucoup de précautions pour éviter les accidents. Voici quelques techniques pour utiliser ce produit sans risque chez soi.

 

Respecter le volume du liquide à remplir dans l’autocuiseur

Le remplissage de votre cocotte-minute par un liquide reste basique, mais indispensable dans son usage. L’eau s’utilise fréquemment, mais ce n’est pas obligatoire. Il se peut qu’une recette vous indique de verser du jus dans la marmite pour plus de goût. Mais peu importe le liquide que vous choisissez, respectez toujours la recommandation suivante : ne mettre que deux tiers de la capacité totale. Faites attention à ne pas la remplir au-delà de ce volume. Par conséquent, il faut y laisser assez d’espace pour que la vapeur s’accumule dedans. De plus, vous éviterez d’obstruer l’orifice situé sur la soupape de sécurité pour un meilleur contrôle de la pression.

 

Ce qu’il faut faire quand il n’y a pas assez d’eau

Ce genre de problème se produit souvent lorsqu’on utilise une cocotte-minute à la maison. L’eau peut en effet manquer quand vous n’en avez mis que peu dans la marmite, ce qui causera un souci. Cela se manifeste par une odeur de brûlé qui se dégage de l’autocuiseur. Pour y remédier, vous arrêtez le chauffage dans l’immédiat, en enlevant l’ustensile du feu. Laissez-le ensuite refroidir à l’air libre avant de l’ouvrir. Après cela, vérifiez que le fond reste toujours plat. Votre appareil tiendra bon s’il l’est encore. Dans le cas contraire, il faudra se faire à l’idée que votre cocotte-minute ne fonctionnera plus correctement. Pour le remplacer, trouvez ici une sélection des meilleurs produits.

 

 

Vérifier que le couvercle est bien fermé

Après avoir rempli la cocotte-minute avec du liquide (eau ou jus) et des aliments, vous pouvez maintenant passer à la prochaine étape. Cela dit, la phase d’évaporation demeure importante. C’est elle qui assure la bonne cuisson de vos ingrédients. 

Au moment où vous commencez, n’oubliez surtout pas de mettre correctement le couvercle en place. Il faut le verrouiller de manière hermétique pour ne pas laisser la vapeur sortir. Cette fuite entraîne des brûlures graves si jamais vous vous trouvez à proximité. La soupape siffle automatiquement pour vous prévenir lorsque le niveau de sécurité maximal est atteint.

 

Une cuisson à la perfection

La vapeur présente dans la cocotte-minute joue le rôle de cuiseur des aliments. Pour faire mijoter en toute sérénité, il faudra baisser la chaleur et laisser un peu de temps. De cette façon, vous garderez un même degré de pression pendant toute la réalisation. À ce moment précis, vous chronométrez la durée nécessaire sur le feu notée dans la recette. Si jamais vous ne la réduisez pas, la soupape continuera de huer et vous alertera, ce qui n’est pas bon signe pour votre préparation. Alors, n’oubliez pas de vérifier la température pour une cuisson optimale.

 

Diminuer la pression en toute sécurité

Lorsque la cuisson touche à sa fin, il faut s’abstenir d’ouvrir la cocotte de suite. En effet, la chaleur dégagée pourrait vous brûler. Attendez plutôt que la pression dans l’autocuiseur baisse. Pour cela, patientez pendant 10 à 20 minutes avant de retirer le couvercle. En outre, enlever le petit bouchon permettant de diminuer progressivement le niveau de la température. La vapeur restante est ainsi libérée. L’autre technique consiste à mettre la cocotte-minute dans l’évier et l’arroser pour le refroidir. Mais même si la dernière méthode s’avère rapide, elle n’est pas pratique si vous utilisez un spécimen électrique.

 

Un autocuiseur pour frire les aliments

Les aliments ont un meilleur goût lorsqu’ils sont brunis avant d’être mijotés. D’autant plus que de nombreuses recettes nécessitent de faire passer certains ingrédients par cette étape. L’oignon, les épices, l’ail ou encore la viande deviennent plus délicieux avec un léger brunissement. Cette petite nuance donnera une saveur plus prononcée à votre préparation. Alors, pourquoi s’en priver ?

Même s’il ne remplace pas une friteuse professionnelle, un autocuiseur pourra également être utilisé pour réaliser un bon nombre de fritures. Pour ce faire, il vous suffit de mettre de l’huile au fond de la cuve et de le bouillir. Pour la petite astuce, il suffira d’enlever le couvercle pendant cette opération et laisser la vapeur s’échapper librement. Assurez-vous d’être assez éloigné pour ne pas vous brûler.

 

 

Quelques facteurs à considérer

Pour assurer le niveau de sécurité, achetez des modèles de cocotte-minute avec la mention NF-AUTOCUISEURS. Elle signifie que son utilisation est sans danger, car l’autocuiseur dispose d’un système d’ouverture et de fermeture fiable. Ce type d’ustensile résiste bien à la température générée et confère une grande isolation thermique sur les poignées. Grâce à cela, vous ne risquez pas de vous brûler les mains lors de la manipulation de ce produit, même s’il est encore chaud.  

Évitez aussi de mettre un autocuiseur sur le feu sans que personne ne le surveille. Vous pourrez ne pas contrôler la pression à cet instant. Vérifiez régulièrement la marmite, car cela vous éloignera des ennuis si jamais la chaleur augmente trop rapidement. Un autre détail à ne pas ignorer, effectuez un lavage fréquent de cet article. N’hésitez pas à le nettoyer immédiatement après l’avoir utilisé. Ne le laisse pas sale trop longtemps, car les traces de moisissures ne s’enlèvent pas facilement, s’il y en a.

 

Ne pas négliger les instructions

Les autocuiseurs modernes disposent d’une plus grande palette de sécurités que ceux traditionnels. Leur manipulation se montre facile grâce à quelques fonctionnalités supplémentaires. À titre d’exemple, le système de contrôle de la chaleur intégré dans ce genre d’équipement est plus performant. Les options de cuisson variées permettent également de mijoter, cuire ou frire des aliments divers.

Mais pour mieux manier cet appareil, la boîte de livraison contient un manuel d’utilisation avec des instructions précises. Pour votre sécurité, ne les négligez pas. À moins de les apprendre par cœur, veillez à toujours garder la fiche à portée de mains. Sachez que tous les modèles de cocottes-minute électriques diffèrent les uns des autres. Cela vous obligera donc à vous informer sur le matériel que vous achetez pour une sécurité optimale.

 

 

 

Laisser un commentaire

0 COMMENTAIRES