Inox, fonte ou téflon – quelle matière pour une sauteuse ?

Dernière mise à jour: 20.06.24

 

Grâce à la sauteuse, on réalise des mets succulents et variés. Cela commence par un simple œuf sur le plat jusqu’au steak en passant par les sautés de légumes et mixtures. Donc, optez pour la bonne braisière. Tout se joue sur le type de matériaux. Chacun se démarque de par sa résistance à la température, la longévité, son anti-adhérence, son entretien, son poids et sa polyvalence.    

 

Le téflon

Une casserole en téflon peut très bien vous aider en cuisine. Elle sert à cuire ou à frire les ingrédients à température moyenne. Donc libre à vous de l’utiliser comme bon vous semble, mais à une certaine condition : ne l’exposez pas sur une cuisinière lancée à fond. Un feu trop écrasant rendrait l’ustensile nocif.

Le seuil à ne pas dépasser est de 230 °C. Au-delà de cette limite, elle risque de dégrader la santé. Des études menées par des scientifiques et par l’EWG ou Environnemental Working Group soutiennent cette idée. Cette dernière se charge de la santé biologique et environnementale.

À cette température, les aliments deviennent toxiques en raison du PFOA ou acide qui s’en détache. En gros, cela pourrait affecter indirectement l’organisme. Au fur et à mesure que vous cuisinez et mangez avec, vous risquez de contracter des maladies graves, jusqu’aux cancers.

Une sauteuse en fonte conserve mieux la chaleur 

À son tour, la sauteuse en fonte présente aussi ses avantages et inconvénients. Si vous souhaitez une variante durable dans le temps, celle-ci vous est dédiée. Elle se compose de fer et de carbone et résiste bien aux chocs thermiques. Elle encaisse naturellement les 250 °C sans le moindre souci. Donc, on peut l’enfourner si besoin. 

D’ailleurs, elle conserve bien la chaleur. Il faudra patienter quelques minutes avant qu’elle refroidisse complètement. Par contre, une casserole en fonte pèse souvent lourd. Il s’avère assez difficile de jongler avec, surtout à l’aide d’une seule main. En plus, ce type de poêle affiche un tarif élevé par rapport à ses semblables.  

Pour l’entretenir, vous huilez légèrement la surface pour mieux conserver l’ustensile. Ainsi, il sera à l’abri de l’oxydation, l’une des pires ennemies de cette matière. Si la meilleure sauteuse existante vous intéresse alors, faites un tour auprès de Tefal.

 

Une sauteuse en inox répartit la chaleur

En matière de sauteuse, une version en inox est à privilégier. Celle-ci diffuse convenablement la chaleur. Elle offre un rendu uniforme du milieu vers les contours. Elle s’adapte aux cuissons longue durée.

Sachez aussi qu’elle permet de cuisiner de différentes manières et d’affiner son talent. Vous pouvez l’utiliser pour cuire à la vapeur ou à l’étouffée. Optez pour une casserole 18/10 à fond épais. Les cuisiniers renommés en abritent généralement dans leur cuisine. Donc à vous de bien vous en servir.         

En termes de résistance, elle dure plusieurs années à condition de bien l’entretenir. Seul petit souci, certaines personnes sont allergiques au nickel alors que les cocottes en inox de qualité sont souvent formées à partir de ce type de matériaux.

 

Essayez une sauteuse en céramique

Qu’en est-il de la poêle en céramique ? Elle se démarque de par son design plutôt attrayant. Sa facette intérieure lisse et blanche ou noire la rend originale. Avec cette variante, les ingrédients ne risquent pas de coller à la surface, et ce, avec quelques gouttes d’huile. 

Sa partie interne assez fine assure bien cette tâche. Pourtant, cette couche manque de robustesse par rapport aux autres variétés. Suite à une utilisation prolongée, elle a tendance à s’affaisser et se casser petit à petit.    

Le produit, sortant tout droit de son emballage, permet de goûter au poisson, de la viande ou des légumes. Certes, il peut accrocher légèrement le steak ou l’escalope, mais au final on les aime dorés et « saisis ». 

  

Une variante en aluminium pour les températures élevées

Les sauteuses en aluminium promettent légèreté, prix abordable et conductivité. Elles pèsent beaucoup moins que les variantes en fonte ou en acier. Mais aussi, elles ont l’avantage du coût par rapport à ces dernières.

Et au niveau de la cuisson, les viandes et les légumes gagnent une texture moelleuse. Les ustensiles chauffent facilement et sont compatibles avec les températures élevées. Par ailleurs, on retrouve différents alliages de l’aluminium avec certains composants dans les sauteuses de ce type, d’où la difficulté du choix.

Vous pouvez trouver une poêle alu avec un revêtement en céramique, en pierre ou en téflon. La première résiste à une chaleur intense, mais reste vulnérable aux rayures. La seconde assure en matière de longévité, mais s’utilise à puissance de feu faible généralement. La troisième sert à cuire sans gras, mais parait délicate à la montée de la température.         

Les ustensiles

Une bonne sauteuse ne suffit pas pour effectuer une cuisson correcte. C’est pourquoi elle doit s’accompagner d’ustensiles adaptés. Il s’agit là de la spatule, la louche, la fourchette bref, tout ce qui peut servir à mélanger la préparation.

Équipez-vous d’une cuillère en bois de préférence. Celle-ci parait saine et les particules qu’elle laisse sur son passage demeurent peu dangereuses pour la santé. En revanche, c’est tout l’inverse avec une louche en alu ou en inox.

Au contact de l’acier, elle va lâcher des molécules nocives pour l’organisme. En conséquence, cela affecte la nourriture elle-même. Cela concerne surtout les sauces et les préparations à mijoter du début jusqu’à la fin de cuisson. Nous vous déconseillons aussi les outils en plastique rigide qui produisent le même effet et fondent littéralement une fois en contact du fond.    

 

Sauteuse qui passe au four

Toutes les sauteuses passent généralement au four. Mais avant de vous lancer, vérifiez d’abord le revêtement et la poignée de la vôtre au cas où ils renfermeraient des constituants plastiques. Ces derniers vont se déformer, voire fondre sous l’action de la chaleur.    

Donc, misez sur une variante dépourvue de composants sensibles. De préférence, optez pour une poêle avec manche détachable. Celle-ci s’insère naturellement dans le four sans pour autant occuper trop de place.

Dans ce genre d’exercice, sachez qu’une casserole en fonte reste la meilleure. Grâce à sa structure compacte et son alliage en coulée, elle résiste mieux à la chaleur intense. Toutefois, vous pouvez utiliser tout type de matériaux à condition qu’il entre dans le fourneau.

 

 

Laisser un commentaire

0 COMMENTAIRES