Comment savoir si une casserole en cuivre est étamée ?

Dernière mise à jour: 02.12.22

 

La casserole en cuivre constitue l’un des impératifs du cuisinier. Elle se reconnaît par sa teinte dorée et sa capacité à diffuser uniformément la chaleur. Pourtant, elle présente des risques pour la santé. De ce fait, la nouvelle version avec fond étamé entre en action. Celle-ci paraît plus sécurisante et assure en matière de coction. D’ailleurs, vous pouvez la retaper tous les deux ans pour la remettre en état.        

 

Par la texture argentée

On reconnaît une casserole en cuivre à fond étamé à partir de sa teinture. Généralement, elle apparaît gris-argenté à l’intérieur et rose doré à l’extérieur. En termes de design, sa présentation est unique. Elle prend place dans la cuisine sans le moindre complexe.

Pour l’utilisation, vous n’avez qu’à verser un peu d’huile dans le fond. Puis rajoutez par la suite les ingrédients. L’erreur du débutant c’est de laisser l’ustensile chauffer à vide. Cela abîme considérablement la matière. Donc à éviter à tout prix.     

En contrepartie, une cuve non étamée présente une teinte unie. Cela dit, une version pareille est fabriquée à partir d’un seul matériau. Donc, l’efficacité n’est pas la même entre les deux variantes. La première offre une meilleure protection que la seconde.  

  

Vérifiez l’étamage par un chaudronnier 

Certaines casseroles brillent de l’intérieur comme de l’étain. Cependant, faute de connaissance on peut facilement se tromper ou être dupé. On pourrait confondre la structure avec de l’inox ou de l’aluminium. Pour en être certain, demandez l’avis d’un professionnel.

Et pour s’en assurer, faites votre commande auprès d’un chaudronnier. Sachez qu’il est possible de réaliser l’étamage même après acquisition de la cocotte. D’ailleurs, ce genre d’opération est à renouveler tous les deux à trois ans après usure.

À la longue, le revêtement intérieur perd peu à peu de sa texture et de son efficacité. Pour cette raison, il faudra appliquer une nouvelle couche d’étain pour la remise en état. Après la sortie de l’atelier, vous allez retrouver une casserole comme neuve pour un prix abordable.

Avantages de cuisiner avec une version en cuivre 

En tant que batterie de cuisine, la casserole en cuivre assure une bonne conductivité. Elle répartit de manière uniforme la chaleur. D’ailleurs, elle demeure compatible avec le feu fort de la cuisinière. Donc, en termes de cuisson, cela limite les risques de brûler ou de caraméliser ses légumes.

À part cela, une version en cuivre lutte naturellement contre les bactéries. Elle conserve les ingrédients contre les champignons et micro-organismes favorisant la pourriture. De plus, elle est capable de retenir le sulfure d’hydrogène. Cette dernière naît lors de la fabrication de l’alcool.  

Et aussi, avec cette composition, vous arriverez facilement à produire du fromage. L’ustensile aide à séparer le petit lait du caillot. Cela explique pourquoi les chaudières dédiées à cet effet sont conçues à partir de cuivre.

 

Le bon
Le mauvais
Conclusion
Prix

 

Les risques avec la casserole en cuivre

Malgré ces points forts, les articles en cuivre présentent des risques pour la santé. Une telle casserole change de couleur pour se protéger des intempéries. Elle vire au vert après des mois et des années au repos. Cette teinte demeure toutefois inoffensive pour l’organisme. 

En revanche, le passage au gris foncé est à craindre. Cette nuance peut être à l’origine de nausées et des vomissements, donc évitez à tout prix d’en avaler. Cela résulte de l’interaction prolongée entre acides alimentaires et le cuivre.

Mais aussi, au contact avec le sel, une cuve en cuivre représente une menace. Bref, pour régler ce genre de problème, le procédé de l’étamage est la solution. Cela signifie couvrir l’intérieur de la cocotte d’étain pour qu’elle devienne moins toxique.          

      

Les étapes de l’étamage

Pour réaliser l’étamage d’une casserole, faites appel à un aguerri en la matière. Celui-ci dispose de l’équipement nécessaire. L’action commence par le décapage, ce qui inclut : retirer tous les résidus métalliques ou alimentaires à l’intérieur de la cuve. Pour ce faire, il faut tremper cette dernière complètement dans de l’acide.  

Ensuite, enchaînez avec la préparation de l’intérieur. Cela consiste à fondre des morceaux d’étain dans la cocotte. Quand vous obtenez le fluide, vous pouvez l’étaler sur tout le fond de la casserole. Attention, une action pareille reste très dangereuse, car on traite du métal brûlant. 

Et enfin, la dernière étape concerne le polissage. Ici, vous allez faire retirer les taches noirâtres sur toute la surface de la cocotte. L’opération peut prendre du temps, et ce, suivant la taille de la cuve.  

 

Bien entretenir une casserole en cuivre

Les ustensiles en cuivre sont à nettoyer régulièrement. S’ils traînent la plupart du temps dans le placard ou contre le mur, ils changeront de couleur. Vous remarquerez une surface verte. Et plus ils restent immobiles à longueur de journée, plus la teinture étrange va s’étendre et gagner ainsi plus de terrain.

Pour les enlever, procédez au lavage à l’eau claire. Puis, séchez votre casserole le plus vite possible. Cela a pour but de limiter les réactions chimiques. Il ne faut pas oublier que le cuivre a tendance à être sensible à l’effet de l’humidité et de l’air libre.       

Une fois sur la surface, les traces de liquide agissent comme une sorte d’acide. Donc, sans vous en rendre compte cela abîme la matière. Maintenant, vous savez comment conserver ces ustensiles.       

Le coût de l’étamage et le prix d’une nouvelle casserole

Le tarif d’une telle opération varie en fonction de la dimension. Comptez autour de 2 euros le cm/diamètre pour les petites casseroles. Donc pour une poêle de 10 cm de diamètre, vous allez payer 20 euros.

De plus, le prix par centimètres augmente suivant la taille de votre cocotte. Cela dit, pour une cuve de 29 cm, le coût est estimé à 70 euros. Soit 2.5 euros par cm. Cependant, parfois cela n’inclut pas le couvercle. Avec ce dernier, l’étamage tourne autour de 1.5 euro le cm.

Par ailleurs, rien ne vous empêche d’acheter une nouvelle casserole en cuivre. Une version à fond étamée mesurant 20 cm de diamètre coûte en moyenne 30 euros. Toutefois, les variantes étamées manuellement dépassent largement la barre des centaines d’euros.

 

 

Laisser un commentaire

0 COMMENTAIRES