Coquille Saint-Jacques : pourquoi devrait-on en manger ?

Dernière mise à jour: 19.06.24

 

Au menu des repas de fête, star des dîners raffinés, pouvant être congelée ou achetée surgelée pour en profiter toute l’année, la coquille Saint-Jacques est un mollusque mondialement réputé. Oui, mais pourquoi ? Eh bien, tout simplement, parce qu’en plus de constituer un plat savoureux, elle apporte de nombreux bienfaits à notre organisme. Pour plus de détails, parcourez la lecture des paragraphes qui suivent !

 

Coquille Saint-Jacques : qu’est-ce que c’est ?

Comprenant plus de 300 espèces, il s’agit d’un mollusque de la famille des pectinidés composé de deux valves, plate et bombée. Si certaines espèces sont issues de l’élevage, d’autres proviennent de la pêche. Il mesure environ 9 à 15 cm et pèse en moyenne 115 g. Il peut être jaunâtre, rougeâtre, rosé ou brunâtre.

Le mollusque est formé de deux parties incluant le corail et le muscle. Le muscle, également appelé noix de Saint-Jacques est la partie que nous avons l’habitude de consommer. Le corail quant à lui constitue sa glande génitale. Il se retrouve en poissonnerie et dans les supermarchés. Il se mange à l’état frais, mais il est également conservable au réfrigérateur pendant 48 heures. Vous pouvez aussi le congeler ou l’acheter surgelé pour en consommer pendant toute l’année.

La coquille Saint-Jacques trouve sa place sur toutes les assiettes à différentes occasions : repas de fête, dîner convivial ou plat quotidien pour passer un bon moment après vous être amusé à des jeux vidéo ou à des jeux de Casino777. Elle devrait être ouverte juste avant de la consommer pour ensuite enlever ce qui entoure la noix.

 

Coquille Saint-Jacques : composition nutritionnelle

La coquille Saint-Jacques est riche en protéines, en oligo-éléments et pauvre en lipides. Elle est surtout appréciée pour son apport en protéines qui sont riches en acides aminés tout en étant peu caloriques. Elle se caractérise par une faible teneur en acides gras saturés.

Le mollusque est aussi apprécié pour sa richesse en oméga-3 qui constitue des acides gras polyinsaturés dont l’organisme a besoin pour bien fonctionner. Il est également riche en vitamines, notamment celles du groupe B comme la vitamine B9 et B12, la vitamine E et la vitamine A. Il contient également des minéraux.

 

Coquille Saint-Jacques : les bienfaits

La coquille Saint-Jacques est avant tout bonne pour la santé. Elle est peu calorique et pourtant, elle est riche en protéines, en bon gras, en vitamines et en minéraux. Sa composition nutritionnelle contribue au bon fonctionnement de l’organisme.

• Contient 9 acides aminés essentiels: Un fruit de mer comme un autre, la coquille Saint-Jacques contient également les 9 acides aminés dont notre organisme a besoin pour assurer son bon fonctionnement. Nous pouvons citer l’isoleucine, la lysine, l’histidine, la leucine, la phénylalanine, la méthionine, la valine, la thréonine et le tryptophane.

Les acides aminés ne limitent pas leur rôle à la synthèse protéique.  Ils sont importants pour le bon fonctionnement de l’ensemble de nos organes. Pourtant, notre organisme ne sait pas fabriquer les 9 acides aminés dits essentiels. C’est ainsi à travers l’alimentation qu’ils doivent lui être apportés. La consommation de ce mollusque vous permet d’en profiter à volonté à chaque fois qu’il se trouve sur vos plats.

• Une bonne source de protéine: La coquille Saint-Jacques est riche en protéines de bonne qualité. 100 g de ce mollusque en contient 20,2 g. La protéine joue un rôle essentiel au niveau de la structure des muscles et des cellules cutanées. Elle entre également dans différents processus comme la fabrication d’anticorps lors des réponses immunitaires, la fabrication d’hémoglobine pour le transport de l’oxygène ou la fabrication d’enzymes digestives dans le cadre de la digestion.

Le cerveau, le système immunitaire, les cellules en ont tous besoin dans leur fonctionnement. Elle participe par ailleurs à la réduction des risques de maladie cardio-vasculaire.

• Riche en oméga-3: L’oméga-3 est un acide gras qui joue aussi différents rôles sur le bon fonctionnement de notre corps et la coquille Saint-Jacques en contient en quantité. Cet acide gras participe au bon fonctionnement du système nerveux, de la rétine et du cerveau. Il diminue la pression artérielle chez les hypertendus et atténue le risque de morbidité chez ceux qui souffrent de maladies cardiovasculaires.

• Contient des vitamines et des minéraux: Le mollusque apporte aussi des bienfaits à l’organisme grâce aux nombreuses vitamines qu’il contient. La vitamine B9 qu’il contient est essentielle au bon fonctionnement du système immunitaire chez l’humain. La vitamine B12 quant à elle joue un rôle important dans le processus de division cellulaire. Elle participe aussi à la formation des globules rouges tout comme au bon fonctionnement du système immunitaire chez l’homme.

En ce qui concerne les minéraux, le potassium se trouve en forte concentration dans ce mollusque et son rôle est de simplifier la digestion et de stimuler la contraction musculaire. Le phosphore qu’il contient est important dans le renforcement de la solidité des dents et des os. Le calcium de son côté aide au bon fonctionnement des cellules et se fixe aux dents et aux os. Sans oublier le magnésium et le sodium.

 

Comment préparer la coquille Saint-Jacques ?

Connaissant les bienfaits de ce mollusque, l’envie vous prend peut-être de le mettre sur vos assiettes. Alors, comment le préparer ? Sachez que la noix de Saint-Jacques se mange très bien dans son état de fraîcheur cru. Il suffit de la décoquiller, de la laver à grande eau et de l’assaisonner.

La façon la plus courante de consommer ce mollusque est par contre cuit à la vapeur ou au four dans sa coquille ou sauté. Pour cuire les noix à la poêle par exemple, enfilez votre tablier de cuisine, mettez une petite noisette de beurre à faire dorer et déposez-les sur le matériel de cuisson. Il ne faut pas les cuire longtemps, car l’intérieur devrait rester un peu cru. Ensuite, assaisonnez votre plat.  

 

Laisser un commentaire

0 COMMENTAIRES