Comment nettoyer et entretenir une trancheuse ?

Dernière mise à jour: 25.02.24

 

Quand on entre dans une boucherie ou une charcuterie, on a toujours affaire à ces appareils que l’on surnomme trancheuses à viande. Ces équipements nous donnent la possibilité de réaliser des tranches de nourriture de dimensions relativement précises. Si ce n’est pas le cas, le matériel a besoin d’un entretien et d’un nettoyage. Comment procéder alors ? Voici les étapes à suivre.

 

Préparer votre machine

Dans le cas où vous avez en possession un équipement fonctionnant depuis une alimentation électrique, c’est la première étape que vous devez entreprendre. Vous avez tout d’abord à déconnecter la prise de l’appareil de son branchement sur secteur. Cela dans le but d’éviter tout risque de blessures ou d’allumage accidentel des couteaux. Cette situation pourrait en effet causer de graves conséquences.

Les procédés qui s’en suivront peuvent se réaliser à l’emplacement d’origine de la machine ou si vous souhaitez le déplacer sur un plan de travail plus spacieux. La seconde option vous offrira plus de sûreté du fait que vous aurez plus de surface pour accueillir les différents composants de votre trancheuse lors du démontage.

La fréquence de nettoyage varie suivant celle de l’utilisation de votre matériel. En effet, si vous pratiquez un emploi intensif, vous avez à l’entretenir plus régulièrement. Cependant, les connaisseurs conseillent un décrassage rapide avant et après chaque manipulation. Si le dispositif passe par une longue période d’inactivité, il est préférable de réaliser un processus de nettoyage plus avancé et plus minutieux de l’intérieur. Cela concerne également les modèles manuels.

Avant de vous appliquer à l’entretien proprement dit, assurez-vous tout d’abord de vous munir des bons équipements de protection comme des gants anti-coupures pour optimiser votre sécurité. Faites appel à vos produits de nettoyage habituels pour vos ustensiles de cuisine. Si votre appareil requiert l’usage d’éléments spécifiques, faites en sorte de suivre les recommandations et les différentes indications pour éviter un endommagement précoce de l’ensemble, surtout s’il s’agit d’une nouvelle trancheuse que vous venez d’acquérir.


Démonter les différents composants

Votre appareil sera généralement composé de pièces fixes et d’autres amovibles. S’il embarque des modules détachables, vous avez à les retirer afin d’accéder plus facilement à l’intérieur de ces accessoires. Il s’agit en outre du protège-lame, du plateau et de la cloison.

Respectivement, le premier s’enlève sans que vous ne rencontriez de difficultés à la tâche. En effet il s’emboîte d’habitude au couteau par simple clipsage. Fabriqué en plastique, on peut seulement l’envoyer dans le lave-vaisselle.

Le second auxiliaire quant à lui nécessite une application plus avancée. Vous avez tout d’abord à vous assurer que la machine est entièrement éteinte et débranchée. Ensuite, ayez en possession un outil compatible avec les vis de fixation. Une fois ce matériel entre vos mains, dévissez les éléments concernés. Dès l’accomplissement de cette étape, faites en sorte de déplacer le plateau vers vous pour libérer la tige. Dans un mouvement vertical, vous arriverez à séparer les composants.

La cloison comme le déflecteur de la tranche possède aussi des vis à desserrer. Le désassemblage fini, préférez nettoyer les modules amovibles à la main. Notez que le lave-vaisselle a tendance à noircir les constituants conçus en aluminium.

 

Affûter les lames

Lors de cette étape, assurez-vous également de débrancher votre appareil pour éviter les blessures éventuelles. N’oubliez pas que les procédés d’affutages se pratiquent sur les lames entièrement nettoyées. Pour ce faire, vous avez d’abord à la dégager pour qu’elle reste accessible. Lavez-la avec vos produits d’entretien quotidien comme votre liquide-vaisselle. Utilisez une éponge pour éliminer les résidus qui peuvent se loger entre les dents. Le port de gants anti-coupures est de mise pour limiter les contacts directs avec ces couteaux ainsi que les coupures. Rincez avec de l’eau et ensuite, passez un chiffon sec sur l’ensemble pour vous débarrasser des gouttelettes d’eau encore présente sur la structure.

Si votre modèle embarque un affûteur intégré, les démarches se réaliseront de la plus simple des manières. Placez tout d’abord la lame sur la position 0. Faites en sorte de bien l’inspecter et qu’elle se colle bien contre la paroi. Rebrancher votre appareil et dévisser la molette dédiée à cet effet pour dégager l’affûteur. Hisser ce dernier en le faisant tourner à 180° pour mettre les meules en place. Déplacez-le de manière à ce qu’il entre en contact avec la lame. Vous entendrez un signal sonore qui vous informera du bon déroulement de votre procédé. Pour verrouiller le mécanisme, vous avez à visser la molette précédente.

L’affûtage proprement dit s’effectue en 2 étapes. Pendant le premier processus, activer la lame sur la première meule pendant une minute. Une fois le délai écoulé, vérifiez qu’il n’y a pas de bavures. Si vous en rencontrez, mettez en marche la seconde pendant quelques secondes. À la fin de vos opérations, nettoyez le tranchant et refaites le cycle inversé pour tout remettre en ordre.

Dans le cas où vous utilisez un affûteur amovible, vous avez simplement à le fixer au niveau du tranchant en écartant la cloison. Ajustez le rapprochement de la meule avec la lame à l’aide de la molette de réglage de l’épaisseur de la découpe. Mettez la machine en marche pendant une minute. L’inspection de bavures est une étape incontournable. S’il y en a, relancez l’appareil, mais avec la meule anti-bavures pendant 2 à 5 secondes.


Dégraisser le mécanisme

Ce procédé concerne principalement les rails de coulissement du chariot. Eh oui, ils ont tendance à se bloquer et à devenir assez difficiles à manœuvrer avec le temps. Pour éviter cela, vous avez à les lubrifier fréquemment. Les connaisseurs suggèrent un entretien à ce niveau deux fois par an, soit tous les 6 mois, voire plus si vous pratiquez un usage intensif de votre appareil.

Pour ce faire, les professionnels déconseillent l’usage d’huile végétale qui risque d’endommager le mécanisme et d’influencer la qualité de découpe de vos aliments. Ils conseillent alors le recours à l’huile de vaseline blanche à défaut. Dans tous les cas, consultez votre manuel d’utilisation s’il existe des produits spécifiques à employer pour cette tâche.

 

 

Laisser un commentaire

0 COMMENTAIRES