Comment aiguiser une trancheuse ?

Dernière mise à jour: 08.02.23

 

Pour que cet appareil puisse continuer à exécuter correctement ses fonctions, il s’avère primordial de l’affûter de temps en temps. Après quelques utilisations, sa lame commencera à perdre son tranchant. Afin de préserver ses performances, certaines étapes d’entretien sont nécessaires. Comme beaucoup d’usagers ne savent pas comment s’y prendre, cet article récapitule les différentes phases à suivre pour obtenir de bons résultats.

 

La phase de préparation

Pour gagner du temps, il n’y a rien de mieux que de bien vous outiller. L’affûteur constitue l’équipement idéal pour réaliser la tâche qui vous attend. Dans la majorité des cas, les fabricants fournissent cette pièce à l’acquisition de l’appareil. Qu’elle soit intégrée ou amovible, son mode d’utilisation reste généralement identique.

Pour commencer l’aiguisage, vous devez avant tout éteindre la trancheuse et la débrancher. Il ne faut pas oublier que cette machine peut provoquer d’éventuels accidents. Il est ainsi nécessaire de prendre toujours des précautions.

Cela dit, l’étape suivante consiste à retirer la lame. Faites bien attention lors du retrait du protège-lame pour ne pas vous blesser. Servez-vous d’un chiffon doux imbibé d’eau et de liquide-vaisselle pour nettoyer la pièce. Évitez tout contact de l’appareil avec l’humidité afin de limiter les risques de court-circuit. Utilisez ensuite une autre petite serviette pour l’essuyer.

Ajouter à cela, graissez sa surface à l’aide d’une huile d’affûtage. Ce produit ne se choisit pas à la légère, car une mauvaise sélection pourrait nuire à la qualité du travail réalisé. Si le constructeur mentionne des instructions précises à ce propos, vous devez les prendre en considération pour garantir l’efficacité de la lame.

Pour que cette dernière colle parfaitement à la paroi, assurez-vous qu’elle se trouve à la position 0. C’est par la suite que vous rebrancherez l’appareil à trancher pour procéder à son aiguisage.

Débuter les opérations

Pour démarrer la procédure, libérez l’outil prévu à cet effet. Pour y arriver, vous n’avez qu’à dévisser la molette. Placez la pièce démontée à 180 degrés en la soulevant légèrement. Cela vous aidera à installer aisément les meules vers la lame de l’appareil à trancher. Ceci finit, veillez à ce que la lame soit en contact avec l’aiguiseur. Pour ce faire, il faut abaisser ce dernier.

Assurez-vous ensuite que la lame s’y fixe convenablement pour bien exécuter l’affilage. N’oubliez pas de bien verrouiller tous les accessoires dans cette position avec la molette précédemment dévissée. Pour commencer la procédure, faites en sorte que la cloison soit assez étendue pour y mettre la meule. Utilisez l’outil de réglage pour définir l’épaisseur de la coupe. Plus la valeur est élevée, plus la tranche sera aussi importante.

 

L’affûtage      

Lorsque vous avez fini de choisir l’épaisseur adaptée, faites usage maintenant de la première meule pour commencer l’affûtage. Pour ce faire, appuyez sur le bouton de contrôle et laissez la lame tourner sur la meule pendant un petit moment. Cette durée varie en fonction de vos besoins. Néanmoins, il ne faut surtout pas réaliser cette action pendant une longue période, car sinon vous risquez d’endommager la lame. Une minute s’avère largement suffisante pour cette tâche. Il faudra donc cesser l’opération après ce laps de temps.

Généralement, la pièce n’est pas encore assez affilée à cette phase. Assurez-vous alors qu’il n’existe pas de bavures. Si c’est le cas, vous devez à cet effet répéter cette étape, mais en procédant d’une autre manière. Cette fois-ci, aiguisez votre lame à l’aide d’une meule anti-bavure. Cette action s’effectue en pas plus de 3 secondes.

Quand l’affûtage requiert l’intervention de 2 meules différentes, pensez à bien nettoyer ces dernières à l’aide d’une brosse. Cela fait, n’oubliez pas de les dégraisser avec de l’alcool. Certains professionnels lubrifient aussi les 2 boutons d’aiguisage pour avoir de bons résultats. 

 

La fin du processus

Quand l’affûtage est bel et bien achevé, vous terminez l’opération par tout remettre en place sans quoi, l’appareil à trancher ne fonctionnera pas correctement. Dans ce sens, il faut bien écarter la cloison pour retirer l’affûteur. Cela vous permettra également d’installer la lame dans sa position initiale. Cette étape finie, vous pouvez refermer la cloison pour que la pièce se fixe convenablement.

Afin que le dispositif garde ses performances, pensez à bien le nettoyer avant de vous en servir. Vous devez donc le dégraisser à l’aide de l’alcool. Puis versez quelques gouttes d’huile afin de lubrifier la molette. Si vous avez respecté les phases précédemment mentionnées, votre machine aura été remise à neuf. Maintenant, vous devrez faire très attention lors des séances de découpe, puisque la lame est parfaitement acérée.

 

Autres informations à retenir

Il faut savoir que certains fabricants ajoutent un affûteur lors de l’achat. Celui-ci peut être intégré ou détachable. Dans tous les cas, son usage ne diffère pas. Il s’avère primordial de bien respecter toutes les étapes évoquées ci-dessus afin que l’équipement à trancher accomplisse ses missions dans les règles de l’art.

Tâchez de contrôler régulièrement la performance de la lame de la machine. Lorsque le dispositif n’est pas apte à couper des morceaux fins et précis, cela signifie qu’il est émoussé. Pour ne pas en arriver là, pensez à entretenir fréquemment votre équipement. Si après cette étape, vous n’obtenez pas encore des tranches parfaites, procédez à l’affûtage de la lame. Vous retrouverez à cet effet l’efficacité de votre appareil.

Bien choisir la lame 

Lors de l’acquisition de cet appareil, la sélection de cette pièce ne doit pas être effectuée à la légère. Sachez qu’une lame de grand diamètre coûte souvent cher. Néanmoins, elle fait preuve d’une efficacité marquante au cours de son utilisation.

Presque tous les dispositifs présents sur le marché possèdent un tranchant de 250 à 300 mm. Les dimensions de cet accessoire déterminent la taille de coupe de l’aliment. Un appareil avec une lame de 250 mm possède une capacité de coupe de 215 mm. Un autre de 330 mm dispose d’une capacité de 260 mm.

Vous devrez alors choisir le diamètre de la lame en fonction des ingrédients à trancher. Si vous traitez du pain ou du jambon, vous ne prenez pas les mêmes dimensions. Si vous avez l’habitude de varier vos préparations, privilégiez les articles ajustables. Grâce à eux, il vous sera facile de couper différents aliments.

 

 

Laisser un commentaire

0 COMMENTAIRES