L’Épiphanie et la galette des Rois

Dernière mise à jour: 08.02.23

 

Deux semaines après Noël et quelques jours après le Nouvel An, la nouvelle année laisse place à sa seconde célébration : l’Épiphanie. Pour cette occasion, les Français se partagent des moments conviviaux autour de la galette des Rois. Mais que symbolise cette fête chrétienne ? Est-ce qu’elle a toujours lieu le 6 janvier ? Pourquoi est-ce qu’on la célèbre avec la galette des Rois ? Tour d’horizon sur tout ce qu’il faut savoir.

 

Qu’est-ce que l’Épiphanie ?

L’Épiphanie est un mot venant du grec qui signifie « apparition ». Cette fête chrétienne symbolise la Sainte Famille et est célébrée chaque année, le 6 janvier. C’est également à cette date que l’on se partage la galette des Rois. Mais force est de constater que les chrétiens occidentaux et chrétiens d’orient ont leur propre définition de cette fête. 

Pour les premiers, elle reflète l’adoration de Jésus Christ par les rois mages. Pour les seconds, elle n’a rien à avoir avec les rois mages et se réfère plutôt à la date du baptême du Christ. Quoi qu’il en soit, en France, cette fête est aussi appelée le jour des Rois en l’honneur de Melchior, Gaspard et Balthazar. Ils sont venus de loin pour offrir des cadeaux à Jésus, à sa naissance.

 

La galette des Rois : une origine païenne ?

Si l’épiphanie est une fête religieuse, la Galette des Rois est une tradition païenne qui remonte aux Romains. Cette galette puise son origine des saturnales, des fêtes qui durent sept jours et qui célèbrent le solstice d’hiver. Pour cette occasion, les habitants se rassemblent autour d’une galette de forme ronde nommée galette des Rois. Et lors de cette célébration, un roi était élu parmi les jeunes soldats qui se présentaient.

« Tirer les rois », une expression qui date

L’expression « tirer les rois » ne date pas d’hier. Dans une des galettes des Rois partagées durant les saturnales se cachait une fève. La personne qui l’avait trouvé été ainsi sacré « roi ». Au fil des siècles, la fève a évolué et est passée d’une légumineuse à une fève en porcelaine. Dès lors, elle est devenue un objet de collection qui est aussi attendue que la galette des Rois elle-même.

Aujourd’hui, l’épiphanie se célèbre en famille dans un décor moderne qui n’a plus rien à avoir avec les traditions remontant à il y a plusieurs siècles. Autour d’une table agrémentée de nombreuses assiettes et serviettes de table colorées, les membres d’une famille se réunissent pour partager la galette des Rois. Cette dernière est principalement faite à partir d’une pâte feuilletée fourrée et avec une couronne garnie de fruits confits

Dans une des galettes, une fève sera toujours cachée. Et celui ou celle qui l’aura sera sacré roi ou reine de la fête. À noter que pour la distribution des galettes, un enfant (le plus jeune de la famille) va se cacher sous la table et désignera la part qui va revenir à chacun des convives. 

 

 

Laisser un commentaire

0 COMMENTAIRES